L’expertise technique au corps

Constructeur est un métier de cœur et d’action !

Les métiers internes du constructeur impliquent de combiner de fortes compétences relationnelles et des savoir-faire techniques de haut niveau.

Les conducteurs de travaux jouent un rôle clé dans la qualité technique des maisons. Ils sont responsables de la bonne exécution et de la qualité des ouvrages réalisés. Ils sont formés et organisés pour coordonner et contrôler la réalisation de l’ouvrage, tout en étant en relation directe avec le client, les intervenants externes et internes à l’entreprise.

Derrière une famille heureuse à la livraison de sa maison, il y a de la rigueur, de la passion, de l’amour du travail bien fait, de la discipline et de la transmission du savoir.

Les Constructeurs Maisons de Qualité ont le professionnalisme technique chevillé au corps, car ils savent que la qualité technique de la construction est l’un des premiers critères de la satisfaction de leurs clients.

 

 

« Des femmes et des hommes engagés »

Yannick ALLAIN, Directeur de l’Association Maisons de Qualité

« La réussite du projet de construction de sa maison repose en bonne partie sur la qualité de la relation qui se noue entre le constructeur et la famille, avant, pendant et après la construction. Cette relation doit reposer sur la confiance, base d’une sérénité nécessaire pour faire face aux aléas éventuels qui peuvent survenir dans le déroulement du projet.

C’est pourquoi améliorer la satisfaction du client et chercher à augmenter le taux de recommandation guide les Constructeurs Maisons de Qualité. Il s’agit là d’une préoccupation essentielle des constructeurs et de leurs équipes : la satisfaction du client constitue le moteur du progrès des Constructeurs Maisons de Qualité. Un vrai défi sans cesse à relever.

Depuis près de 30 ans, Maisons de Qualité réalise des enquêtes de satisfaction (sous forme d’entretiens téléphoniques) auprès des clients des constructeurs, après la livraison de la maison et plus récemment, après la signature du contrat de construction. Que disent-elles ? D’abord que le degré de perception de la qualité du client n’est pas uniquement fonction du produit et du service mais que s’y mêle une certaine part de subjectivité. Coexistent en effet certains éléments objectifs “ rationnels ” (le respect des délais, du budget, la conformité aux plans, à la notice descriptive technique, le rapport qualité-prix, etc.) et d’autres aspects plus subjectifs “ émotionnels ” (la qualité d’écoute et de compréhension de ses besoins, l’accueil, la confiance, la qualité de l’information tout au long du déroulement de la construction, etc.).

Pour obtenir la satisfaction du client, il faut non seulement répondre à ses besoins “ objectifs », mais aussi à ses besoins plus “ subjectifs ”.